Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LES DIATOS DE LA CAMBUSE

Satanicles (4)

18 Octobre 2011 , Rédigé par les gaillards

l'origine du mot Satanicles

PETREL.jpgC'est le nom que les marins donnent a l'oiseau de mer annoncant les tempètes

le pétrel

Le terme pétrel est un terme ambigu qui désigne en français plusieurs  oiseaux de mer. Ces palmipèdes  de taille moyenne ou grande, au bec crochu et court surplombé par un petit tube, aux ailes longues, vivent en haute mer dans diverses parties du globe. En principe, ils ne viennent à terre que pour y pondre un œuf unique dans des terriers ou des abris.

Ce terme est attesté en français depuis au moins   1703 et originaire de l'anglais petrel il dérive lui-même de pitteral d'origine inconnue.

Leur habitat est situé au nord-ouest de l'europe et au nord du Canada. Bien adaptés au froid, on les retrouve dans les régions polaires.

enfin  un texte de Victo HUGO  décrivant le passage du CAP HORN

Vous vous chargez de ces lettres-là ; le navire qui viendra après vous se chargera des vôtres. Comme on navigue en sens contraire, le continent d'où vous venez, c'est celui où je vais. Je porte vos lettres, vous portez les miennes. Le baril est bitté au poteau avec une chaîne. Et il pleut ! Et il neige ! Et il grêle ! Une fichue mer ! Les satanicles volent de tous côtés. Le tamaulipas ira par là. Le baril a un bon couvercle à charnière, mais pas de serrure ni de cadenas. Vous voyez qu'on peut écrire à ses amis. Les lettres parviennent.
– C'est très drôle, murmura Clubin rêveur.

LES TRAVAILLEURS DE LA MER

 

 
Lire la suite

Capitaine Troude

18 Octobre 2011 , Rédigé par les gaillards

Beau_fait_d-armes_du_capitaine_Troude_3895.jpg

Capitaine Troude

 troude.jpg

Dans sa chanson SATANICLES, Michel TONNERRE  parle du Capitaine TROUDE, Mais qui est ce personnage ?

 

Fils d'un mercier originaire de Gatteville Amable-Gilles Troude est le cadet de la famille, et apprend la petite comptabilité commerciale.

Il embarque comme pilotin en  sur la Sainte-Catherine, navire de cabotage, et fait deux campagnes de six mois à la Martinique  Novice puis matelot des classes, il sert lors de la guerre déclarée en  entre la France et l'Angleterre, sur les bâtiments de l’État, il participe en  aux quatre combats livrés dans les Antilles par Guichen et le comte de Grasse aux amiraux Graves, Hood et Rodney, ainsi qu'à la prise de Sainte-Lucie et Tobago

La paix  le rend à la marine marchande et fait de lui un capitaine au long cours.

La mort de son épouse alors qu'il est parti sur un trois-mâts à Saint-Domingue, l'incite à devenir officier, il est nommé lieutenant de vaisseau après avoir sauvé son vaisseau, démâté lors d'une tempête hivernale entre Groix et Belle-Île, en se jetant dans l'eau glacée pour couper les cordages et dégager les mâts qui menaçaient de défoncer les flancs

Le contre-amiral Linois, qui, suite à la mort du capitaine Lalonde, donne à Troude le commandement du Formidable rejoint par l'escadre par l'amiral, Troude met les voiles vers Cadix le 12 juillet, mais fortement endommagé par les combats, le Formidable est distancé par le reste de la flotte et rattrapé par l'escadre anglaise. Pour la tromper, Troude fait hisser à la corne trois feux de reconnaissance identiques à ceux de l'ennemi, Le 13 juillet à quatre heure du matin, en vue du port, il fait seul face à quatre bâtiments britanniques  Après une lutte héroïque de quatre heures, Troude entre victorieux, dans la rade de Cadix à deux heures de l'après-midi sous les vivas des spectateurs du combat.

Promu capitaine de vaisseau le lendemain, il est appelé à Paris où il est présenté au premier consul Bonaparte qui dit en le serrant dans ses bras : « Messieurs, je vous présente l' Horace français, le brave capitaine Troude »

Nommé en mars 1803 au commandement de la frégate L'Infatigable, il fait une campagne de sept mois à Saint-Domingue. Au renouvellement des hostilités entre la France et l'Angleterre,. En mai 1811, Troude commande la division de Cherbourg lorsque Napoléon visite cette place. Ayant reconnu celui que lui-même avait proclamé capitaine, il dicte l'ordre suivant : « De par l'empereur, le capitaine Troude, au reçu de la présente, arborera le pavillon de contre-amiral « 

Il rejoint Paris pour offrir ses services à l'Empereur revenu. A l'issue des Cent Jours, probablement du fait de cette dernière offre, il est mis à la retraite le 1er janvier 1816

Installé à Brest, il achète le manoir de Lestaridec dans la campagne environnante. Il meurt le 1er février 1824.

Aux différents récits de son histoire cet homme était certes courageux mais n’avait aucun respect pour ses hommes. Il échappa plusieurs fois a leur vindicte

Lire la suite

Tablature SATANICLES

18 Octobre 2011 , Rédigé par les gaillards Publié dans #TEXTES ET TABLATURES

image002

image002.gif


Lire la suite

SATANICLES

6 Octobre 2011 , Rédigé par les gaillards Publié dans #TEXTES ET TABLATURES

voici un classique du chant de marin , ecrit par Michel TONNERRE

                                      SATANICLES


 

 

Lire la suite

Concerts au programme fin 2011

4 Octobre 2011 , Rédigé par les gaillards Publié dans #organisation

terre-et-mer 2287[1]

Voici une liste (non définitive) de nos concerts  pour la fin de l'année

  • 24 Octobre     Répétition concert au foyer "la belle vie" a PONTIVY
  • 6 Novembre   Concert a GUEGON
  • 13 Novembre Concert a PERRET
  • 26 Novembre Concert a CLEGUEREC
  • 3 Décembre   Concert a SAINT THURIAU
  • 11 Décembre Concert Théatre municipal  de PONTIVY
  • 16 Décembre Concert a MENEAC
Lire la suite