Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES DIATOS DE LA CAMBUSE

Jour de pardon à Saint Quidy

21 Août 2013 , Rédigé par Terre et mer PONDI

Première question des Gaillards : " c'est où ?". On sort la carte et le GPS pour trouver ce hameau niché dans une belle campagne préservée entre Plumelin et La Chapelle Neuve.

Nous sommes accueillis par un garde champêtre tout droit sorti d'un film de Jacques Tati qui nous ouvre le chemin vers la scène à grand renfort de coups de sifflet  et de mouvements de bras. 

Certains Gaillards déjà sur place finissent leur repas, avec 900 autres personnes ! D'autres installent le matériel ou se dirigent vers une des buvettes de la fête point de passage obligé de l'après- midi.

IMG_8172.JPGP1010028.JPG

Vers 15h15, nous voilà sur scène ( une remorque de camion), un petit essai de sono et nous voilà partis pour une demi heure. C'est la reprise ! Notre capitaine Edwige mène son équipage : compte , chante et encourage pour nous remettre sur les rails .

Petite pause autour des buvettes ou des grandes tables : chacun se désaltère, raconte ses vacances ou ses festivals, 

une question revient souvent : "c'est quand la rentrée ?"

IMG_8168.JPG

Deuxième passage devant un public fourni et attentif . Le premier concert nous avait permis de nous échauffer, le répertoire se déroule sans problème : chant à danser, chant à virer ... les spectateurs participent par la danse , par le chant. Pas trop de fausses notes le sonorisateur s'endort ... l'apéro gratuit offert pour les 32 ans de la fête a fait sa première victime.

IMG_8159.JPG

Comme les 1000 personnes présentes nous prenons un petit apéro, avant d'aller visiter la belle petite chapelle et sa fontaine très bien restaurées grâce aux amis de Saint Quidy.

P1010044.JPG

Le fest noz animé par Daniel Goudivèze réunira plus de 1500 personnes qui ont dansé fort tard dans la nuit. 

Bravo aux 80 bénévoles des amis de Saint Quidy pour cette belle fête qui fut un succès sans précédent.

Une pensée pour Jean Louis qui participait tous les ans à ce pardon.

Merci à Anne Marie Le Denmat et à Jean Claude Derieux pour leurs photos

Edith

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

L M 24/08/2013 11:47


ce n'est pas etonnant que les hommes ont la voix claire : ils savent lever le coude

biez 21/08/2013 22:11


Je vois que la journée c'est bien passé et que le public fut chaleureux. Bravo