Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES DIATOS DE LA CAMBUSE

Paimpol : les groupes féminins à l'honneur (épisode 1)

21 Août 2013 , Rédigé par Terre et mer PONDI

encart-2013_diapositive_large.jpg

Les femmes prennent toutes les citadelles, qui aurait cru à l'origine des fêtes maritimes voir autant de groupes féminins dans l'édition 2013.

J'ai adoré trois groupes : 

RAGGALENDO :

 fiche_raggalendo.jpg

DJ ricane, Mimi Hendrix, MC Trouille et Mc Rose, déjà leur pseudo donne le ton: humour, énergie débordande, hip hop et tradition. Les 4 cousines nous ont fait partager leur passion pour leur Mémé, les crêpes et la FETE.

 

INDYGO

:indygo2.JPG

Les huit Polonaises , comme en 2011 ont marqué le festival de leur sourire permanent, leur goût du partage et des "boeufs" . Sur scène, les shanties (chanteuses de la mer) mêlent leurs voix pour des chants en irlandais, en polonais , en anglais mais aussi en français pour un émouvant "mon petit garçon" de Michel Tonnerre.

 

LES BICHES COCOTTES :

affiche Les Biches-Cocottes-05c0f

Chloé, Charlotte et Lamia trois bretonnes au charme désarmant , au look marin ultra féminin ont été pour moi la découverte du festival. Leurs chants polyphoniques font souffler un vent de renouveau sur le chant marin. Avec humour , tendresse ou folie, elles nous font voyager de l'Irlande, au Pays Basque en faisant de longues escales en Bretagne.  Elles nous envoient les classiques du chant marin en pleine figure .Leur "John Kanak" version ultra ultra vitaminée ou leur parodie des Andrew Sisters donnent envie de les revoir pour un concert plus long. Si, elles passent près de chez vous n'hésitez pas ! 



Pour finir un énorme coup de coeur pour Karen Matheson ,leader du groupe Cappercaillie qui fêtait en 2013 leurs 30 ans de carrière. 

caper15624037 Karen-Matheson-of-Capercaillie-live-tour-photo-PRO

Elle reste toujours une des plus belles voix du monde celte, ses musiciens comme à chaque concert sont mis en valeur. 

Karen nous a fait voyager des îles Lewis aux îles Harries, il ne manquait plus que le vent, l'odeur de tourbe et de Lagavulin nous étions en Ecosse.


A suivre : côté garçon (épisode 2)

 

Edith



 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article